Changement climatique : la saison chaude commencerait tôt cette année

Changement climatique : la saison chaude commencerait tôt cette année

Cette année, la saison chaude commence en février alors que l’année dernière à cette même période, les N’Djaménois se couvraient encore contre l’harmattan. Aujourd’hui, il fait 39°C à N’Djamena et les habitants de la capitale l’ont ressenti.

Cette matinée du 6 février 2018, les Tchadiens ont déjà troqué leurs pulls et manteaux contre des chemises, chemisiers et robes légères. Or, l’année dernière à cette même date, le style vestimentaire adopté était celui pour se protéger contre les vents glacials de l’harmattan.  « Hier déjà il faisait un peu chaud, aujourd’hui aussi il fait chaud, un peu plus fort qu’hier quand même », s’exclame Yanyam, une jeune femme habitant le quartier Moursal.

Est-ce le début de la saison sèche donc saison chaude ? Cette interrogation trotte déjà dans les têtes. « S’il commence déjà à faire chaud maintenant alors que nous sommes qu’en début de février, ça va être grave en mars », s’inquiète Sylviane, une dame habitant le quartier Sabangali. Rappelons que le mois de mars est réputé être le plus chaud de l’année au Tchad avec des températures atteignant 40°C. Bien de Tchadiens redoutent ce mois car il est une période difficile pour les malades.

Laisser un commentaire