Tchad : les jeunes de l’UNDR dénoncent des violations des droits humains au sud du pays

Tchad : les jeunes de l’UNDR dénoncent des violations des droits humains au sud du pays

Suite à une mission effectuée dans la zone méridionale du pays, le président de l’UJR (Union des jeunes pour le renouveau) Miarim Dillah Evariste a animé une conférence de presse de restitution ce mardi 10 octobre au siège de l’UNDR.

Selon Miarim Dillah Evariste, cette mission a permis de constater que, « les jeunes de la zone méridionale du pays sont victimes des intimidations, des trafics d’influences, des menaces, des agressions physiques et d’autres violations des droits humains, perpétrées par l’Agence Nationale des Sécurités (ANS) ».

Le président Miarim déclare que : « bien que les comités régionaux et départementaux des circonscriptions visitées soient restructurés et redynamisés, l’UJR reste néanmoins insatisfaite des conditions de vie des jeunes des six régions sillonnées ». Ces régions sont le Mayo kebbi Est, la Tandjilé Ouest, les deux Logone, le Mandoul et le Mayen Chari.

Miarim Dillah Evariste déplore entre autres : la privation des domaines régaliens de l’Etat tels que la délivrance des cartes d’identité nationales, des passeports, des cartes grises et des permis de conduire.

Laisser un commentaire