Tchad : le FOANC trouve la législature actuelle illégitime et illégale

Tchad : le FOANC trouve la législature actuelle illégitime et illégale

Le coordonnateur du Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC) Mahamat Ahmat Alhabo a animé ce matin une conférence de presse au siège du parti pour les libertés et la démocratie (PLD) au quartier Ardepdjoumal. Mahamat Ahmat Alhabo trouve que pendant leur long et pénible règne, Idriss Deby Itno et le MPS ont bâti un système de gestion patrimoniale et ont gouverné par la violence, des enlèvements et des assassinats. Pendant son long et pénible règne, Idriss Deby Itno s’est senti comme un demi-dieu, dit Alhabo, il décide unilatéralement de proroger la durée de la législature or aucune disposition de la constitution ne lui confère une telle prérogative.  Le président Deby a juré plusieurs fois de respecter et faire respecter et défendre la constitution et les lois. Mahamat Ahmat Alhabo s’interroge qu’en 21ans Deby n’a pas pu instaurer la décentralisation comment peut-il instaurer le fédéralisme ? le FONAC dit condamner la gestion calamiteuse, selon ces propres termes, des ressources publiques, la corruption et la concussion instaurée par le pouvoir MPS en système  de gouvernance ; il appelle ses militants et sympathisants, toute la jeunesse patriotique tchadienne et tout le peuple tchadien à se  mobiliser et à lutter contre l’injustice sous toutes ses formes. Le FONAC dit rejeter d’avance les résultats des travaux du comité de réformes institutionnelles; invite tous les partis politiques, tous les syndicats des travailleurs et des retraités, toutes les organisations de la jeunesse, des étudiants et scolaires, toutes les organisations de la société civile à se donner la main pour des actions synergiques; exige la tenue immédiate des élections législatives.

Laisser un commentaire