Tchad : le comité d’appui aux réformes institutionnelles s’active pour l’adoption des propositions

Tchad : le comité d’appui aux réformes institutionnelles s’active pour l’adoption des propositions

Le rapport final du Comité d’appui aux réformes institutionnelles est soumis depuis le 18 septembre 2017 à un atelier de validation qui durera 5 jours dans un hôtel de la place.

C’est un document de 186 pages, avec 10 chapitres qui parle de la forme de l’État, du régime parlementaire, de la forme judiciaire, du réaménagement des grandes instituions, de la promotion de la femme et de la jeunesse. Aussi, ce document comporte l’avant-projet de la constitution, le chronogramme de sa mise en œuvre, l’évaluation des coûts des réformes, l’organisation des réformes.

La première journée de cet atelier a été réservée à la forme de l’État. Le comité de réforme a proposé, soit de revenir à l’ancienne forme de l’administration des territoires, avec 14 préfectures. Le comité de réforme a réuni certaines provinces dans une seule et même dénomination. Les deux Logones deviennent par exemple le SUD, le Mayo Kebbi et la Tandjilé ont comme chef-lieu Pala. Les villes du Kanem et du Lac auront pour chef-lieu la province Nord-Ouest Bol. Les noms des régions à caractère ethnique disparaitront.

Les sous-préfectures disparaitront et seront transformées en communes. Les participants sont issus de la société civile, des organisations féminines et de l’opposition, Djimet Clément Bagaou et Dividi Boukar étaient présents dans la salle.

Laisser un commentaire