Tchad : la plateforme syndicale revendicative entame un dialogue avec la présidence

Tchad : la plateforme syndicale revendicative entame un dialogue avec la présidence

La plateforme syndicale revendicative a tenu dans la matinée de ce mardi 13 mars 2018, à la bourse du travail une assemblée générale pour informer sa base d’une proposition de dialogue émanant de la direction du cabinet civil de la présidence de la République.

Ce sont des milliers de grévistes qui ont fait le déplacement à la bourse du travail ce matin, bloquant l’avenue Charles de Gaulle, déviant la circulation sur le côté de la boulangerie Hybat avec l’aide de la police nationale.

La présidence la république propose de verser immédiatement le salaire de février aux 31 mille fonctionnaires qui ne sont pas encore payés.

Les syndicats membres de la plateforme se sont prononcés sur la proposition de la présidence d’entamer un dialogue. Le syndicat des enseignants du Tchad (SET) accepte de dialoguer avec la présidence comme c’est le sommet de la république. Mais demande à la plateforme de ne pas signer un accord tant que celui-ci n’est pas présenté à la base.

Le syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur, de dire que le dialogue avec la présidence est la dernière chance à l’État de trouver une solution aux travailleurs.

Pour le syndicat des médecins du Tchad, il faut que la présidence présente des garanties avant tout accord pour une éventuelle reprise.

La plateforme après consultation de sa base accepte d’ouvrir un dialogue avec la présidence tout en désavouant le gouvernement.

 

Un commentaire

  1. yiba keuda magueur
    13 mars 2018 at 21 h 43 min Répondre

    Bonne continuation mes chers parents car la victoire s’arrache par coup de poing merci

Laisser un commentaire