Tchad : La plateforme intersyndicale suspend le service minimum dans les hôpitaux

Tchad : La plateforme intersyndicale suspend le service minimum dans les hôpitaux

Dans un communiqué de presse la plate-forme revendicative syndicale l’UST, CIST et le SYNECS durcit le ton avec le gouvernement. Elle suspend jusqu’à nouvel le service minimum instauré dans les hôpitaux il y a deux semaines après la grève sèche. La plate-forme exige en outre l’annulation du décret 687 du 31 octobre 2016 portant réduction des indemnités de 50%. L’UST, La CIST et le SYNECS demandent aussi le retrait de la loi 032/PR/2016 portant modification de la loi 008/PR/2007 du 9 mai 2007 portant réglementation de l’exercice du droit de grève dans les services publics adoptée par l’Assemblée Nationale le 30 décembre 2016 et principalement promulguée le 31 décembre 2016 par le président de la République.
Par ailleurs, la plate-forme revendicative constate avec une grande satisfaction la mobilisation sans faille de ses militantes et militants pour échouer le plan honteux et diabolique du gouvernement appelant à la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires le 3 janvier 2017 sur l’étendue du territoire. La plate-forme se félicite pour cette mobilisation de tous ses militants et leur demande de rester vigilants, sereins et mobilisés en attendant son mot d’ordre.

Laisser un commentaire