Tchad : Droit de l’Homme Sans Frontière s’inquiète de l’aggravation de la violation des droits humains

Tchad : Droit de l’Homme Sans Frontière s’inquiète de l’aggravation de la violation des droits humains

Dans un communiqué de presse, l’ONG Droit de l’homme sans frontière exprime ses vives préoccupations quant à la dégradation de la situation des droits de l’homme au Tchad. DHSF dit que l’attaque du convoi des prisonniers vient aggraver la situation. Droit de l’homme sans frontière condamne avec la dernière énergie cet acte ignoble et barbare, la vie humaine est sacrée et inviolable. DHSF  exige que lumière soit faite afin que les auteurs de cette tuerie et leurs complices répondent de leurs actes devant les juridictions de la république. DHSF exige aussi la libération sans condition de Nadjo Kaina et Dingamnayel Nelly Versinis.

Laisser un commentaire