Tchad : Déby opte pour la voie parlementaire pour l’adoption de la nouvelle Constitution

Tchad : Déby opte pour la voie parlementaire pour l’adoption de la nouvelle Constitution

Le processus de la nouvelle Constitution, en vue de la 4e République avance à pas de géant. Après des vastes rencontres avec les forces vives de la Nation, au lendemain du forum national inclusif sur les réformes institutionnelles, le chef de l’Etat Idriss Déby Itno vient d’adresser un message à la Représentation nationale. Dans son message, le président de la République informe les députés, de l’option de la voie parlementaire pour l’adoption de la nouvelle fondamentale du Tchad. Il rappelle que le projet de Constitution qui est soumis à la haute appréciation des élus du peuple déterminera la mise en œuvre des toutes les innovations institutionnelles.

Pour le chef de l’Etat Idriss Déby Itno, le soutien de la représentation nationale est d’autant précieux, car sans leur aval, l’espoir né de la tenue du forum national inclusif se brisera indubitablement. « Nous avons l’obligation commune de maintenir toujours vive et ardente la flamme du changement » galvanise le président de la République. Idriss Déby Itno de préciser que : « je m’adresse à la représentation nationale pour solliciter son soutient et son appui en vue de matérialiser l’ensemble des actes du forum national inclusif ».

En effet, le projet de la nouvelle Constitution consacre entre autres, le maintien de l’État unitaire fortement décentralisé, l’instauration d’un régime présidentiel intégral, la limitation du mandat du président de la République, des députés et des élus locaux. Il y a aussi la suppression et le réaménagement de certaines institutions, la constitutionnalisation du statut de l’opposition démocratique, l’institution d’un Haut Conseil des Collectivités Autonomes et des Chefferies traditionnelles et la mise en place d’une justice militaire.

Dans son adresse, le chef de l’État justifie que les réformes actuelles découlent du projet de société qu’il avait soumis au verdict des Tchadiens lors de la dernière élection présidentielle d’avril 2016. « À l’unanimité, les électeurs nous ont accordé leur confiance et le mandat populaire de conduire le pays vers renouveau promis » poursuit-il. Idriss Déby Itno d’expliquer le Tchad est aujourd’hui résolument engagé sur la voie de la modernité et de sa profonde transformation. Pour lui, il est absolument nécessaire de s’appuyer sur un modèle institutionnel innovant et efficient en phase avec des nouveaux défis et des nouvelles ambitions.

« La nouvelle République que les Tchadiens appellent de toutes leurs forces sera bâtie sur des valeurs essentielles. Nous devons, à tout prix, cimenter la cohésion nationale, consolider les acquis de la démocratie, renforcer l’État de droit, assurer la justice sociale et garantir la bonne gouvernance » déclare le président de la République.

En effet, il y a trois semaines (19 au 27 mars 2018), un forum national sur les réformes institutionnelles a dégagé un certain nombre d’actes forts qui marquent la refondation du Tchad. Les différentes réformes envisagées ont un caractère historique, car elles annoncent l’avènement de la 4e République.

 

Laisser un commentaire