Tchad : 21 départs et 8 entrées pour le nouveau gouvernement Padacké

Tchad : 21 départs et 8 entrées pour le nouveau gouvernement Padacké

Le Gouvernement du 25 juillet 2017, du Premier ministre Pahimi Padacké Albert vient d’être réaménagé et réduit, ce dimanche 24 décembre 2017. De 37 membres, dont 9 secrétaires d’État, la nouvelle équipe gouvernementale est réduite à seulement 24 membres, dont 2 secrétaires d’États. Certains ministères fusionnent et d’autres disparaissent.

L’Administration du Territoire et de la Bonne Gouvernance dirigée par M. Bachar Ali Souleymane, et la Sécurité Publique et l’Immigration de M. Ahmat Mahamat Bâchir, donne lieu à un seul ministère. Désormais il s’appelle, ministère de l’Administration du Territoire, de la Sécurité Publique et de la Gouvernance Locale. Le nouveau patron s’appelle M. Ahamadaye Abdelkérim Bokit. Le ministère des Postes et des Nouvelles Technologie de l’Information de M. Mahamat Allahou Taher est moulé dans le ministère de la Communication. Ce département s’appellera ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information, de la Communication, porte-parole du Gouvernement. Le poste est occupé par Mme Madeleine Aligué. Elle remplace M. Mahamat Allahou Taher qui quitte pour le ministère de la Fonction Publique, du Travail, chargé du Dialogue Social. Il prend la place de M. Mahamat Adef Adam. Le ministère du Développement Touristique, de la Culture et de l’Artisanat et celui de la Jeunesse et des Sports sont fusionnés, et donne ministère de la Jeunesse, du Tourisme, de la Culture, des Sports et de l’Artisanat. Le département est confié au cinéaste M. Mahamat Saleh Haroun. Mme Habiba Sahoulba quitte le navire gouvernemental. Le ministère du Développement Industriel, Commercial et de la promotion du Secteur Privé, est rattaché au ministère des Mines qui prend le nom de ministère des Mines, du Développement Industriel, Commercial, et de la Promotion du Secteur Privé. Le chef du département est Youssouf Abassala. M. Mahamat Hamid Koua, quitte également le gouvernement. La mutation phare dans ce Gouvernement est le départ de Dr Abdoulaye Sabre-Fadoul du Secrétariat Général du Gouvernement pour le ministère des Finances et du Budget dont il assurait l’intérim. Son ancien poste est occupé désormais par Mme Assia Abbo. M. Ngueto Tiraïna Yambaye quitte le département de l’Économie et de la Planification du Développement. Il cède sa place à M. Issa Doubragué. L’ambassadeur M. Brahim Hisseine Taha cède le ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale à l’actuel Ambassadeur du Tchad en Éthiopie, M. Mahamat Zène Chérif. L’ancien secrétaire d’État à la Planification du Développement, M. Signabé Barnabasse, se voit confier le ministère de l’Aménagement du Territoire, du Développement de l’Habitat et de l’Urbanisme. Il remplace à ce poste M. Paul Mbaïnodoum. Le ministère de l’Environnement qui se voit ajouté l’aspect eau avec la nouvelle appellation ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche a également un nouveau patron. Ahamat Mbodou cède son fauteuil à M. Siddick Abdelkérim Haggar, autrefois ministre de l’Eau et de l’Assainissement. À l’Enseignement Supérieur, à la Recherche Scientifique et à l’Innovation, c’est M. Adrien Malo qui remplace au professeur M. Mackaye Hassan Taïsso. Le ministère des Infrastructures, de Désenclavement se voit ajouter l’Aviation Civile et garde son chef M. Adoum Younousmi. Le département de l’Énergie et du Pétrole est toujours confié à Maitre Béchir Madet, tout comme celui de la Formation Professionnelle et de la Promotion des Métiers, qui garde M. Adoum Dangaye Nokour Guet. Mais à la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits Humains, le professeur Ahmat Mahamat Hassan cède sa place à l’actuel secrétaire général de la présidence, M. Djimet Arabi. À la Santé Publique, c’est M. Aziz Mahamat Saleh qui fait son comeback au gouvernement en remplacement de Mme Ngarmbatna Carmel Sou IV. Au ministère de la Production, de l’Irrigation et des Équipements Agricoles, M. Asséïd Gamar Sileck conserve son fauteuil. Alors qu’au ministère de la Femme, de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité nationale, qui dévient ministère de la Femme, de la Famille, et de la Solidarité nationale, c’est Mme Amina Kodiyana qui prend les rênes. Elle remplace Mme Kadesh Élisabeth, qui va au secrétariat d’État aux Affaires Etrangères, à l’Intégration Africaine et à la Coopération Internationale. À l’Education Nationale et à la Promotion Civique, M. Ahmat Khazali Acyl garde la charge de son département. Tandis que son secrétariat d’État dirigé par Mme Bonyo Pervaline est désormais confié à Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité. À l’Élevage et des Productions Animales, M. Mahamat Annadif Youssouf est maintenu. Selon la configuration de la nouvelle équipe de Padacke, il y a 21 départs pour 8 entrés.

 

2 Commentaires

  1. Mbaidanoum Luc
    25 décembre 2017 at 19 h 19 min Répondre

    Chant de départ de mackaye taisso après avoir malmené et torturer l’avenir des étudiants tchadiens!!!
    **** Mackaye tu as chaud ????
    **** Tu as chaud!!!!!!
    **** Mackaye loo a noungaye!!!!
    **** Loo a noungaye x 6

  2. H.k
    27 décembre 2017 at 14 h 12 min Répondre

    Je conseil aux ministres partant d’aller labourer dans leur village comme la dit le PR. le Tchad fait 1.284.000 Km2. bonne chance a eux.

Laisser un commentaire