Remaniement ministériel : 3e gouvernement Pahimi Padacke Albert

Le Premier ministre Pahimi Padacke Albert vient d’être reconduit à son poste par le President de la république. Il a par ailleurs constitué son équipe dans la foulée. On constate plusieurs entrées parmi eux, mais aussi des revenants. Le gouvernement Pahimi Padacke Albert III est constitué comme suit :

Ministre de l’Infrastructure et du désenclavement : Adoum Younousmi

Ministre de la Santé publique : Mme Ngarbatna Carmel Sou IV

Ministre de l’administration du territoire et de la gouvernance locale : Bachar Ali Souleymane

Ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration : Ahmat Mahamat Bachir

Ministre délégué à la Présidence chargé de la défense nationale, des anciens combattants et des victimes de guerre : Bichara Issa Djadallah

Ministre des Affaires étrangères de l’intégration africaine et de la coopération internationale : Brahim Hisseine Taha

Ministre des Finances et du Budget : Christian George Diguimbaye

Ministre de la Justice, garde de sceaux chargé des droits humains : Pr Ahmat Mahamat Hassane

Ministre de l’Économie et de la Planification du Développement : Ngueto Tiranaye Yambaye

Ministre de Postes et des nouvelles Technologies de l’information : Mahamat Allahou Tahir

Ministre de l’Aménagement du territoire du développement de l’habitat et de l’urbanisme : Hamit Mahamat Dalop

Ministre des Mines de la géologie et des carrières : Dr David Houdeingar

Ministre du Pétrole et de l’Énergie : Maître Bechir Madet

Ministre de la fonction publique de l’emploi et du dialogue social : Abdelkerim Seid Bauche

Ministre de l’Éducation nationale et de la promotion civique : Ahmat Khazali Mahamat Acyl

Ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation : Pr Mackaye Hassane Taîsso

Ministre de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles : Asseid Gamar Sileck

Ministre de l’aviation civile et de la météorologie nationale : Mme Haoua Acyl Ahmat Akhabache

Ministre de l’élevage et des productions animales : Abderahim Younous

Ministre de l’eau et de l’assainissement : Sidick Abdelkerim Haggar

Ministre de l’Environnement et de la Pêche : Brah Mahamat

Ministre du Développement industriel commercial et de la promotion du secteur privé : Mahamat Hamit Koua

Ministre du Développement touristique, de la culture et de l’Artisanat : Mahamat Saleh Haroun

Ministre de la Formation professionnelle et de la promotion des métiers : Adoum Dangaye Nakour Geut

Ministre de la femme de la protection de la petite enfance et de la solidarité nationale : Mme Kade Elizabeth

Ministre de la Communication porte-parole du gouvernement chargé de relation avec l’assemblée nationale : Mme Madeleine Alingué

Ministre de la Jeunesse des sports et de loisirs : Youssouf Abbasalah

Ministre secrétaire général du gouvernement chargé des reformes : Pr Abdoulaye Fadoul Sabre

Secrétaire d’État aux affaires étrangères Dr Haoua Outman Djameh

Secrétaire d’Etat à la planification du développement : Signyabe Barnabass

Secrétaire d’Etat  aux finances et au Budget : Mme Banata Tchalet Sow

Secrétaire d’État aux infrastructures et au désenclavement : Mme Habiba Sahoulba

Secrétaire d’État à la santé publique : Dr Mahamat Annadif Youssouf

Secrétaire d’État à la production, à l’irrigation et aux équipements agricoles : Dande Laoubélé Damay

Secrétaire d’Etat à l’éducation nationale et la promotion civique : Mme Bonyo Pervaline

Secrétaire d’Etat à l’administration et à la gouvernance locale : Aboubakar Djibril Aboubakar

Secrétaire d’État à l’enseignement supérieur à la recherche et à l’innovation : Dr Hissein Massar Hissein

Secrétaire général adjoint du gouvernement : Hassane Ahmat Patcha.

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Abdel-Kerim Barkaï
    6 février 2017 at 14 h 31 min Répondre

    Pléthorique! Mais oû sont classées les 16 mésures criées par ce même gouvernement? Pour payer les bourses des étudiants, pas d’argent. S’Il fallait récompenser certaines affidés et favoriser la belle famille et le clan régnant y a les moyens. Sur quel planète nous sommes? Pauvre Tchad!

Laisser un commentaire