Mahamat Saleh Haroun prend fonctions : «Nous ne pouvons pas, nous contenter d’ériger l’élection de miss comme la plus grande cérémonie culturelle au Tchad»

Le cinéaste Tchadien, Mahamat Saleh Haroun prend les rênes du ministère de la culture, de l’artisanat et du développement touristique. La cérémonie de passation de service a eu lieu ce mercredi 15 février 2017, dans la salle de réunion du musée national.

Le ministre sortant Youssouf Abassallah passe la main à Mahamat Saleh Haroun, dont les premiers mots donnent la couleur de sa mission à la tête du ministère. «Nous ne pouvons pas, nous contenter d’ériger l’élection de miss comme la plus grande cérémonie culturelle au Tchad. L’État n’a pas vocation à s’occuper de la sélection de la plus belle femme tchadienne », déclare le cinéaste désormais ministre de la culture, de l’artisanat et du développement touristique ajoutant, sous des applaudissements nourris que, l’Etat n’a pas vocation à s’occuper de la sélection de plus belle femme du Tchad.

Le ministre Mahamat Saleh Haroun déclare que, sa première mission est de ramener la culture au cœur de la préoccupation politique afin de redonner confiance au milieu culturel. « Il faut adresser un message positif du Tchad tant à l’intérieur qu’a l’extérieur », dit le nouveau ministre appelant les artistes d’être plus créatifs et ambitieux pour faire bouger les choses.

Le ministre s’engage à donner plus de visibilité aux touristiques et en renforçant la qualité de l’artisanat pour qu’il soit plus compétitif. Nous ne pouvons pas, nous contentés d’ériger l’élection de miss Tchad comme la plus grande cérémonie culturelle au Tchad.

Laisser un commentaire