Mahamat Allahou Taher, administrateur civil forgé pour la politique

Mahamat Allahou Taher, administrateur civil forgé pour la politique

Fils du tout premier président de l’Assemblée nationale du Tchad indépendant, Mahamat Allahou Taher, actuel ministre des Postes et des nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, vient d’écrire une nouvelle page de son parcours personnel, en tant qu’administrateur civil, puis homme politique. Peut-on tenter de dire, tel père tel fils ? En tout cas, c’est à côté de celui qui fut compagnon de son feu père, l’ancien président de la République Lol Mahamat Choua, que Mahamat Allahou Taher, remplace à la tête de la formation qu’il a fondée il y a plus de 25 ans.

La 6e convention ordinaire du Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP) consacre le fils d’Allahou Taher, comme président national du RDP, grand parti ayant à son sein des grands cadres du pays, mais consumé par le MPS (parti au pouvoir) à cause d’une alliance qui l’a écarté de plusieurs élections présidentielles.

Et comme deuxième président national du RDP, à la place de son beau-père, Lol Mahamat Choua dont la santé ne lui permettait pas de poursuivre ses activités politiques, Mahamat Allahou Taher, a très vite montré son attachement à l’idéologie du parti. «Je m’engage solennellement à poursuivre avec abnégation et fidélité l’œuvre du président Lol Mahamat Choua».

Né trois ans avant l’indépendance du Tchad, le 10 août 1957, à Mao dans l’actuelle région de Kanem, M. Mahamat Allahou Taher traine une riche carrière administrative et politique. Intégrer dans la fonction publique en 1985 comme Administrateur civil et reverser dans le corps des administrateurs des services financiers avec grade de 7e échelon, Mahamat Allahou Taher a été plusieurs fois membre de gouvernement, dont la dernière nomination qu’il occupe le poste actuellement, est intervenus le 14 août 2016 comme ministre des Postes et des nouvelles Technologies de l’Information.

Même s’il est dans l’alliance avec le MPS, Mahamat Allahou Taher n’exclut pas l’ambition que le RDP avait, celle de gouverner le Tchad, un jour. Mais, cette projection ne peut être possible que si les militants gardent le cap en regardant ensemble vers l’avenir, dit-il.

Le président national du RDP, Mahamat Allahou Taher a fait ses études primaires et secondaires à Bruxelles et Fort-Lamy anciennes appellation de la capitale N’Djaména. Il est détenteur de plusieurs diplômes supérieurs, notamment, le diplôme de second cycle de l’École Nationale d’Administration (ENA) du Maroc en section économique et financière, une Maitrise en droit public à l’université d’Aix de Marseille en France, un DEA en Finances Publiques et d’un DEA en Études Politiques. Bien qu’inscrit, depuis 1985, en thèse de doctorat en droit en public à l’université de Paris 2 en France, Mahamat Allahou Taher n’a pas pu finaliser ses travaux pour accéder au doctorat.

Dans de gouvernements successifs, grâce à l’alliance avec le MPS, Mahamat Allahou Taher a toujours a été désigné, soit membre du gouvernement (Mines, l’Énergie et du Pétrole, Élevage, des Mines et de l’Énergie et celui du Tourisme et de l’Artisanat,  Commerce et de l’Industrie), soit, gouverneur des régions (Kanem)

Mahamat Allahou Taher a servi aussi dans d’autres institutions comme l’ONPT, la CNRT, la SIPT, l’ENTP, l’ENAM, l’OAPI. Il est aussi expert et membre des négociations dans plusieurs projets au profit du Tchad. Il est, par ailleurs, chargé de cours à l’ENAM.

Installé au fauteuil de président national du RDP, Mahamat Allahou Taher, engage, déjà, ses camarades du parti à se donner à fond pour rafler, aux prochaines élections communales et législatives, plus des sièges. Alliance avec le MPS oblige, le siège du «palais Rose» conduisant à la présidence de la République pourrait attendre.

Laisser un commentaire