Les nouveaux visages du gouvernement : Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité, Secrétaire d’Etat à l’Education nationale

Les nouveaux visages du gouvernement : Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité, Secrétaire d’Etat à l’Education nationale

Nous poursuivons notre exercice de présentation des profils des nouveaux entrants dans le gouvernement Padacke. Le 2e portait est celui de Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité, Secrétaire d’Etat à l’Education nationale et à la Promotion Civique.

Enseignante de formation, Professeur licenciée de 8e échelon, Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité enseigne l’Anglais au Lycée Adoum Dallah de Moundou depuis la rentrée scolaire 2015-2016. Après sa licence Es Lettre de l’Enseignement option anglais obtenue en 1990, elle enseigne de 1990 à 1994 au CEG N° II de N’Djamena. Par la suite elle intègre la Commission Nationale Tchadienne pour l’UNESCO où elle est coordinatrice en culture et communication et conseillère des clubs UNESCO durant 4 ans. Elle revient à l’enseignement en 1998, toujours professeur d’anglais, mais cette fois au Lycée Adoum Dallah de Moundou.

En 2001, Mme Nguesse Ndoubahidi quitte l’enseignement et occupe plusieurs postes, coordinatrice en Genre et Développement et coordinatrice de Parrainage ADP de Beissa chez World Vision, directrice du Centre de formation pour la promotion de la langue anglaise, safety et Environnement (CEFOPLASE), coordinatrice pour la Mission d’observation électorale au Logone Occidentale et même observatrice internationale pour les élections générales sur l’archipel de Zanzibar (Tanzanie) en 2010.  Après 10 ans loin de l’enseignement, elle y revient en 2011 au Lycée Adoum Dallah de Moundou et en octobre 2013, elle devient fonctionnaire élève en CAPEL 2 Écoles Normale Supérieure de N’Djamena.

La nouvelle secrétaire d’État à l’Éducation nationale et à la Promotion Civique est également une leader confirmée. Elle a participé à plusieurs séminaires, formations et stages à l’instar du Séminaire de formation syndicale piloté par le comité des Femmes du Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) en 1997, de l’atelier de formation sur le Genre et Développement en 2001, de l’atelier de formation des responsables de la société civile sur le Concept et les rôles des acteurs de la décentralisation organisée par l’OANET à Moundou en 2008 ou encore de la formation des formateurs pour l’observation électorale par EISA en 2009.

Elle a également une vie associative active. Elle est présidente du réseau Synergie féminine, membre fondateur de l’association Femme et Défi Développement, secrétaire générale adjointe du Comité régional d’action (CRA) pour ne citer que ceux-là. À 52ans, Mme Nguesse Ndoubahidi Félicité est à sa première expérience gouvernementale, elle est mariée, mère de 3 enfants.

Laisser un commentaire