Le Tchad se dote d’une «vision 2030» et plans quinquennaux

Le Tchad se dote d’une «vision 2030» et plans quinquennaux

 

Une «vision 2030 » et des plans quinquennaux. Le gouvernement du Tchad valide  deux documents finaux du processus d’élaboration  de l’étude nationale prospective.

Autour du chef du gouvernement, M. Pahimi Padacké Albert, le comité de pilotage des documents devant orienter les actions du gouvernement au cours de quinze  prochaines années, ont été validés et seront soumis, bientôt, au conseil des ministres, pour adoption.

La ministre de l’Economie et de la planification de développement Mariam  Mahamat Nour, informe, ce lundi, que, la validation politique de ces documents est une importance capitale, car elle constitue   une étape du processus, très attendue par certains partenaires du Tchad.

«L’Union Européenne fait  de cette validation  politique des préalables à l’octroi de son appui budgétaire», informe Mme Mariam Mahamat Nour.

En rappelant que cette opération  d’élaboration consensuelle du développement, le premier ministre Pahimi Padacké Albert souligne que, le Tchad sera un pays  à revenu intermédiaire porté par des ressources de croissance diversifiées et durables, créatrices de valeurs ajoutées et d’emplois.

«Plus précisément, un pays ou chaque citoyen à un accès facile et permanent à une  nourriture saine et abondante, des services  sociaux de base de qualité, a un logement décent, a une offre de formation adéquate», déclare le chef du gouvernement qui observe que la mise en œuvre du plan quinquennal 2016-2020 interviendra dans un contexte économique et financier particulièrement, difficile pour le pays.

«Le gouvernement s’y emploie en toute responsabilité et de manière méthodique suivant les orientations du président de la république, par ailleurs il exhorte les partenaires à continuer d’accompagner le Tchad à travers des appuis multiples», conclut le premier ministre.

Laisser un commentaire