“Le Tchad est un pays important pour nous” Erdal Sabri Ergen ambassadeur turc

“Le Tchad est un pays important pour nous” Erdal Sabri Ergen ambassadeur turc

19ème économie au monde et la 6ème en Europe, la Turquie  compte investir au Tchad dans plusieurs secteurs. Notamment, par la mise en œuvre des « projets gagnants-gagnants » selon le vœu du président turc Recep TayyipErdogan.

Arrivé au Tchad il y a de cela environ deux mois, le nouvel ambassadeur de la Turquie au Tchad M. Erdal Sabri Ergen a tenu, le 05 février 2017 à faire le point sur la coopération tchado-turque qui est multidimensionnelle avec la presse tchadienne. En plus de la relation diplomatique à travers l’ambassade de la Turquie au Tchad ouverte en 2013, la présence turque au Tchad est visible dans différents secteurs grâce à plusieurs structures. C’est le cas avec la fondation Maarif, Turkish Airline l’agence Tika. « On est des institutions séparées, mais on forme une belle équipe ici au Tchad », a indiqué l’ambassadeur turc. Pour lui, « les relations de la Turquie avec le Tchad sont une autre vision sur l’Afrique. Le Tchad est un pays stable et il produit de la sécurité. C’est un pays important pour nous ».

En dépit de la crise qui secoue actuellement le pays, pour la Turquie,  le Tchad n’est pas un pays pauvre. « C’est un pays riche avec beaucoup de possibilités. Géographiquement le Tchad est un pays très grand avec une population moins nombreuse. L’élevage, et l’agriculture sont des secteurs à exploiter », a indiqué Erdal Sabri Ergen. En ce qui concerne particulièrement l’agriculture beaucoup d’entreprises peuvent intervenir pour l’exploitation des produits agricoles avec plus de valeur ajoutée. C’est la vision des hommes d’affaires turcs, a précisé M. Ergen.

Évoquant la visite au Tchad du  président turc, Recep Tayyip Erdogan il y a quelques mois, l’ambassadeur Ergen a souligné que plusieurs accords ont été signés en vue de renforcer les relations entre les deux pays. C’est le cas précisément, dans le domaine commercial et économique. « Maintenant, on veut réaliser des grands projets et surtout durables. L’éducation constitue l’axe primordial des relations turco-tchadiennes », selon Erdal Sabri Ergen.

pour l’ambassadeur de la Turquie au Tchad, Il y a d’énormes possibilités d’investissement au Tchad. Dans ce sens, une centaine d’hommes d’affaires turcs ont déjà visité le pays afin d’investir dans une quinzaine de secteurs entre autres, l’énergie durable, l’agriculture, l’élevage, la construction. Il faut préciser qu’en matière de constructions, la Turquie est le deuxième pays au monde après la Chine. « Le Tchad a besoin de plusieurs axes routiers et ferroviaires. S’il y a ces connexions, le pays aura la possibilité de grandir économiquement », a conclu l’ambassadeur de la Turquie au Tchad Erdal Sabri Ergen.

Laisser un commentaire