Forum sur les réformes : “Personne ne doit rater cet important rendez-vous de l’histoire” Idriss Déby

Forum sur les réformes : “Personne ne doit rater cet important rendez-vous de l’histoire” Idriss Déby

Au cours de sa campagne présidentielle en avril 2016, le chef de l’Etat Idriss Déby Itno  a promis à ses électeurs d’engager des réformes institutionnelles pour s’adapter aux réalités de l’heure. Après son élection à un nouveau mandat, la machine a été lancée. Le comité technique chargé des réformes a déposé son rapport auprès du haut comité. Un forum inclusif est prévu pour avaliser les différentes propositions.

Dans son message à l’occasion de la nouvelle année, le président de la République, indique qu’au cours de l’année nouvelle, un forum national inclusif qui rassemble toutes les forces vives du pays sera organisé afin de disséquer et  d’examiner dans les menus détails les différents axes de réformes qui sont contenus dans le document.  Le chef de l’État invite tous les citoyens de l’intérieur et les compatriotes de la diaspora à être présents et actifs le moment venu pour donner au document final qui sera adopté une véritable dimension consensuelle et nationale.

«Personne ne doit rater cet important rendez-vous de l’histoire qui s’inscrit dans la veine tant souhaitée de la refondation de la Nation. Cet idéal collectif doit prendre le pas sur tous les ressentiments et considérations  politiciennes» conseille le président Idriss Déby Itno. Selon lui, «l’avenir du Tchad doit être notre préoccupation de tous les instants, les lendemains radieux que nous voulons tous bâtir pour les générations futures doivent guider nos faits, gestes et actes au quotidien».

Pour le chef de l’État, chaque Tchadien, doit individuellement et collectivement, s’illustrer par une attitude responsable et une conduite citoyenne. Dans tous les cas, il se dit plus que jamais, déterminé à redonner au Tchad, la place qu’il mérite dans la nouvelle configuration de la géopolitique mondiale. «C’est bien évidemment, cette quête du devenir de la Nation éternelle qui nous a inspirés la philosophie des réformes institutionnelles en chantier» soutient-il.

Laisser un commentaire