Assemblée nationale : le PM Pahimi Padacké Albert échappe à une 2e interpellation

Assemblée nationale : le PM Pahimi Padacké Albert échappe à une 2e interpellation

L’interpellation du Premier ministre Pahimi Padacké Albert annoncée pour demain mardi 12 décembre 2017 à l’Assemblée nationale est reportée sine die. Aucune justification n’a été donnée sur le report de cette deuxième interpellation.

Mais des sources bien indiquées informent que ce report serait lié au voyage du chef l’État qui se trouve en dehors du pays. Le chef du gouvernement assurant l’intérim du président de la République ne saurait être convoqué devant les parlementaires. C’est donc un problème de calendrier explique un parlementaire.

Ainsi M. Pahimi Padacké Albert, Premier ministre du Tchad échappe à une deuxième interpellation au cours de la même année. La première interpellation a été renvoyée par ce que les députés de la majorité ont brillé par leur absence lors de la séance plénière. Le quorum n’étant pas atteint, l’interpellation n’a pas eu lieu.

Toutes ces deux interpellations viennent des députés de l’opposition. La dernière interpellation est l’initiative du député Rakhis Ahmat Saleh, du groupe parlementaire Les Démocrates, par ailleurs 6e vice-président de l’Assemblée nationale. Il comptait interroger le Premier ministre sur le PND, les 16 mesures, les relations avec les États-Unis d’Amérique, etc.

Laisser un commentaire