Assemblée nationale : la première session pour l’année 2018 est ouverte

Assemblée nationale : la première session pour l’année 2018 est ouverte

La première session ordinaire de l’assemblée nationale pour l’année en cours a été ouverte, le 05 avril au Palais de la démocratie. Plusieurs projets de loi sont à examiner au cours des séances plénières.

C’est le cas notamment de douze projets de loi portant ratification d’ordonnances relatives à des accords de prêt, des créations d’agences internationales ou de sociétés nationales pour mettre le pays au diapason de grandes mutations en cours dans le monde. Les projets de loi portant code de protection domanial et foncier, le code de protection de l’enfant et le code de sécurité sociale, reportés lors de la dernière session extraordinaire, seront examinés à la première session de 2018.

Onze questions orales sont aussi à l’ordre du jour de cette première session de l’année 2018. Il s’agit entre autres des questions sur les conditions de détention en milieu carcéral, l’organisation du pèlerinage à la Mecque, la situation des fonctionnaires tchadiens retraités, la protection des personnes handicapées.

Le président de l’assemblée nationale, à l’ouverture de cette session a déclaré que, « l’Assemblée nationale est préoccupée de savoir si l’état de nos finances s’est amélioré avec les mesures de redressement engagées par le gouvernement. L’Assemblée voudrait aussi savoir l’incidence de l’accord conclu avec Glencore sur la situation macroéconomique de notre pays ». Une interpellation du ministre des finances est programmée à cet effet, conclut Haroun Kabadi.

Laisser un commentaire