Tchad : Le juge met fin à la poursuite contre Juda Allahondoum

Tchad : Le juge met fin à la poursuite contre Juda Allahondoum

Le directeur de publication du journal Le Visionnaire, Juda Allahondoum a comparu ce jeudi 16 novembre 2017, au parquet de grande instance de N’Djamena. Le juge a mis terme à la poursuite contre ce dernier pour des faits non constitués.

Le directeur de publication Juda Allahondoum  retrouve ainsi sa liberté après un mois de détention à la maison d’arrêt d’Amsinené. Le procureur de la République lui reproche d’usurpation de titre et de fonction.

Les journalistes qui ont fait le déplacement du palais de justice de N’Djamena ont été surpris par le comportement de la partie civile qui n’a dit mot jusqu’à la réquisition où, le 5e substitut demande l’application de la loi. Le collectif des avocats pendant sa plaidoirie a présenté des preuves selon lesquelles, Juda Allahondoum est bel et bien journaliste notamment : sa carte de presse délivrée par le Haut conseil de la communication, plusieurs attestations et certificats  de formation.

Les avocats ont appuyé leur plaidoirie en citant les articles 5 et 20 de la loi 17 qui régit la presse au Tchad. Ces articles expliquent que toute personne qui   gagne sa vie en exerçant dans un organe de presse est un journaliste, pas absolument  être diplômé d’une école de journalisme. Les avocats se disent satisfaits de la décision du juge qui a mis fin à la poursuite contre Juda Allahondoum mais, selon eux, la bataille n’est pas encore terminée.

Laisser un commentaire