Tchad : les préparatifs du Salon de l’étudiant africain sont lancés

Afrique Campus lance les préparatifs du salon international de l’étudiant africain. C’est hier mercredi 14 décembre 2016 à l’hôtel La Résidence que l’annonce a été faite. Un salon destiné aux jeunes élèves et étudiants, écoles et universités à promouvoir les accès et savoir à quoi s’attendre pour les étudiants.
Dans le but de mieux orienter les étudiants tchadiens et africains dans leurs études supérieures, en Afrique ou ailleurs dans le monde, le salon international de l’étudiant africain vient répondre aux besoins. Ce salon regroupera plusieurs étudiants et élèves, écoles supérieures, universités, entreprises autour d’un cadre pour échanger et partager. Ce qu’explique Naïr Abakar, promoteur du salon « ce déclic qui souvent fait défaut aux jeunes pour trouver une université, pour lancer leur projet ou pour trouver des moyens de financer leurs études ».
Les rencontres du salon se feront à travers des plénières, des ateliers, des conférences autour des thèmes concernant l’orientation, le financement des études, le numérique, l’entrepreneuriat, l’alternance. Le tout avec des universités (32 déjà confirmées), des écoles, des entreprises, des invités du Tchad et d’ailleurs, dans le but d’entretenir et de prôner le panafricanisme.
Afrique Campus à travers ce salon dit viser à informer les jeunes sur les programmes et mesures existants en leur faveur sur l’ensemble du continent africain ; sensibiliser les jeunes sur les nécessités d’une bonne orientation professionnelle ; impliquer tous les acteurs de l’éducation, de la formation et du marché de l’emploi pour promouvoir la formation et l’insertion professionnelle ; promouvoir les établissements et filières africaines d’excellence et enfin lutter contre le décrochage scolaire en favorisant le développement de formation diverse et qualifiée au Tchad.
Le salon se déroulera du 23 au 25 février 2017 prochains au palais du 15 janvier. Exposant le projet et ses bénéfices à la presse ce matin, Naïr Abakar invite tout le monde, sans distinction de niveau à venir y prendre part, l’accès est gratuit.

2 Commentaires

  1. Cedric Pierre Nanetangar
    16 décembre 2016 at 23 h 32 min Répondre

    Le Salon de l’Etudiant Africain est une tres bonne initiative a encourager et a promouvoir… le defi sera de taille considerable mais l’issue sera emouvant, j’en suis confiant!

Laisser un commentaire