Human of N’Djamena : Amalkher Djibrine Souleymane engagée pour l’autonomisation de la femme

Human of N’Djamena : Amalkher Djibrine Souleymane engagée pour l’autonomisation de la femme

Pour boucler le mois de la femme, notre Human of N’Djamena de la semaine est la jeune battante Amalkher Djibrine Souleymane. Celle qui est très souvent habillée en voile, est une femme de caractère et engagée dans la vie professionnelle et associative.

Malgré son jeune âge, Amalkher Djibrine Souleymane est une femme compétente avec des connaissances dans plusieurs domaines. On peut dire simplement qu’elle est une femme battante. Experte en gestion des Organisations à but non lucratif et Organisation Non Gouvernementale, formatrice en Leadership, traductrice en français-anglais et  anglais-français, Amalkher Djibrine Souleymane est aussi compétente en gestion de relation internationale ou gestion des ressources humaines.

Attachée à l’entrepreneuriat et à l’autonomisation de la femme, Amalkher Djibrine Souleymane insiste pour que, l’autonomisation de la femme passe par la femme elle-même. Et la preuve de son engagement l’a conduit à la création de NIRVANA dont le souci premier est de faire « sortir la femme africaine de l’ombre de l’homme ». NIRVANA est aussi pour la Promotion de la Femme et de la jeunesse africaine.

Galvanisée par l’idéal féminin, elle parvient a organisé le tout premier forum de la femme au Tchad. Sur le plan académique, la jeune Amalkher Djibrine Souleymane est titulaire d’un  Master en Gestion de Projet obtenu à l’institut ISCAM de N’Djaména avant de quitter le Tchad pour les États-Unis d’Amérique où elle sort nantie d’un  diplôme en leadership civique à Université Tulane en Louisiane.

2 Commentaires

  1. Abdallah Adoum oumar
    18 avril 2017 at 10 h 26 min Répondre

    Commentaire Mlle amalkheir tu es un exemple pour toutes les femmes et les filles du Tchad et je te souhaite bon vent.

Laisser un commentaire