Entrepreneuriat féminin: « Si je peux contribuer au bonheur des autres ça me fait plaisir » Grace Nitchabelle

Entrepreneuriat féminin: « Si je peux contribuer au bonheur des autres ça me fait plaisir » Grace Nitchabelle

En dépit de son diplôme en Communication Marketing et après avoir travaillé pour quelques entreprises installées au Tchad, Grace Nitchabelle décide de travailler à son propre compte. Dans le cadre de notre série d’articles donnant la parole aux femmes, elle nous parle de ses motivations et ambitions.

Jeune entrepreneure tchadienne de son état, Grace Nitchabelle a décroché son master en communication marketing dans un institut de N’Djamena en 2014. Elle travaille pendant quelques années pour des entreprises de la place. Puis, elle laisse tout tomber car ne supportant plus la pression d’être employée. « Moi je n’aime pas travailler pour quelqu’un, je n’aime pas la police », déclare-t-elle avec sourire.

La jeune Grace choisit donc de travailler à son compte et surtout de faire ce qu’elle aime, contribuer au bonheur des autres en les habillant.  En février 2018, elle ouvre sa boutique Lynsha Fox Glam au quartier Moursal de N’Djamena vers l’avenue Mbailemdana. Elle commence alors à y vendre des articles de toutes sortes, chaussures vêtements, accessoires de beauté et autres gadgets  de qualité. Elle fait partie des femmes qui entreprennent et qui ont le goût des grandes marques. Son amour pour les voyages et son bon gout ne feront que le reste. L’entrepreneure Nitchabelle nous confie que, les articles qu’elle propose à sa clientèle, c’est en France et un peu partout en Europe qu’elle s’en va les chercher.

Sa passion pour le commerce, Grace Nitchabelle l’a apprise auprès de sa grand-mère qui vendait des beignets. « C’est depuis le bas-âge que, j’ai commencé à accompagner ma grand-mère à faire des beignets et c’est comme ça j’ai eu le plaisir de vendre ». C’est également en souvenir à cette grand-mère que Grace Nitchabelle a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire