Diaspora : la consécration pour le journaliste tchadien Bello Bakary

Diaspora : la consécration pour le journaliste tchadien Bello Bakary

Notre confrère et éditorialiste Bello Bakary qui tiens les colonnes du site d’information lmiroir.com (site indépendant d’information et de réflexion sur le Tchad) vient de voir son travail saluer par le très sérieux organe de presse Courrier International. Bello a vu son dernier édito sur les actions terroristes de Boko Haram au Tchad, repris en partie dans un article du Courrier qui a juste titre relève la pertinence de son analyse sur le sujet.

Il mettait en garde quelques jours avant l’attaque du Marché Central, sur la nécessité de faire preuve de vigilance. “le pays entre désormais dans une longue guerre qui ne doit pas seulement être menée par les moyens militaires.” 

Il propose trois mesures inévitables pour vaincre Boko Haram au Tchad :

1) Investir dans le social

2)  Contrôler le financement des associations religieuses

3) Surveiller le contenu de l’enseignement religieux

Cette consécration n’est que justice au regard de son parcours, journaliste de formation et ancien de Ialtchad (l’un des 1er site tchadien). C’est depuis des années qu’ils scrute de son regard furtive avec une dose de critique sensée l’actualité de sa terre natale. Terre dont il es resté attaché malgré la distance et les années. Trop sévère pour certains, conciliant pour d’autres, le style Belbak (son surnom) tranche et se démarque de tout ce que peut offrir l’univers médiatique tchadien. Il nous avait habituer à ses enquêtes  en forme de portraits des personnalités politique, on se rappelle de Gata Ngoulou le banquierAnnadif le mystérieux, et bien d’autres.

Lorsqu’il est question de commenter des événements en rapport avec le Tchad on trouve très peu de personnes ressources capables de défendre des idées ou des positions. Cette situation fait que c’est sont les autres qui les commentent à notre place, à l’exception de Acheick Ibni Oumar et quelques rares personnes. C’est une bonne chose que les analyses de l’un des nôtres soient reprises en lieux et place des soit disant expert de l’Afrique. Vous pouvez lire ses articles en vous rendant sur le site lmiroir.com.

Un commentaire

  1. Prof Avocksouma Djona
    14 juillet 2015 at 9 h 04 min Répondre

    Il n’a jamais été dit que Tchadien rime avec médiocrité. Comme tout journaliste, Bello Bakary comme d’ailleurs tous les journalistes Tchadiens, se doit d’être au sommet de son art et se départir du complexe d’infériorité qui nous amène souvent à être dans nos coquilles. Il est clair que le jour où vous vous dîtes que je ne peux pas, il faut s’attendre à voir le défaitisme être le compagnon quotidien. Quand on suit les actualités africaines sur RFI par exemple, ce sont les Guinéens ou les Burkinabé qui sont les plus cités. Si nous ne sommes pas capables d’analyser nos propres problèmes ou malheurs, c’est selon, qui d’autre le fera à notre place? Toutes mes féliciations à Bello.

Laisser un commentaire