Littérature : l’ADEC prime les lauréats du Prix littéraire Joseph Brahim Seid 2016

Littérature : l’ADEC prime les lauréats du Prix littéraire Joseph Brahim Seid 2016

L’Association pour le développement culturel (ADEC) a organisé ce samedi 18 juin 2016, la cérémonie de remise du Prix littéraire Joseph Brahim Seid aux trois lauréats  à la Maison de la Femme.

Placée sous le haut patronage de la première dame du Tchad Hinda Deby Itno, la deuxième édition du Prix Joseph Brahim a vu la distinction de trois jeunes écrivains tchadiens. Il s’agit de : Haki Rozzi Ali, jeune poète, nouvelliste, essayiste et auteur ayant remporté le 1er Prix d’une valeur de 1 000 000 FCFA ; Djimotoum Yonoudjim Yannick, étudiant en Master II de Droit communautaire et comparé CEMAC à l’université de Dschang et Nedingam Naibei  David, étudiant en 3ème  année de Droit ont remporté respectivement les 2ème et 3ème Prix.

Faisant allusion à l’Appel du 18 juin 1940 lancé par le Général de Gaulle, qui a constitué les prémices de la France Libre, le président de l’ADEC Me Béchir Madet a profité de la cérémonie de remise du Prix JBS pour lancer également un appel à l’endroit de la jeunesse tchadienne. « Nous voulons que le 18 juin 2016 soit pour les jeunes tchadiennes et tchadiens un  appel à l’écriture, à la littérature pour qu’ensemble avec la France et toutes les personnes ayant en partage la langue française, nous puissions défendre notre langue de culture véhiculant les valeurs de la paix et de la démocratie », a relevé Me Madet.

Selon le président du jury Abdelkerim Souleymane Chérif, l’édition  2016 du Prix Joseph Brahim Seid, contrairement à la première édition a été marquée par une très forte participation des jeunes écrivains tchadiens avec au total, 29 candidatures. Le ministre de la culture et du développement touristique Dr Mahamat Youssouf Annadif, représentant la première dame a tenu à exprimer toute sa reconnaissance à l’ADEC. Notamment, pour ses actions louables allant dans le sens du développement culturel, qui est l’un des axes majeurs du projet de société du président de la République.

Les Prix littéraires JBS ont été créés en novembre 2013, en partenariat avec le ministère de la et l’Organisation Internationale de la Francophonie. Ils visent à encourager et soutenir les jeunes tchadiens qui excellent dans la littérature mais également de rendre un perpétuel hommage au célèbre écrivain tchadien du nom du prix. La 2ème édition a été placée sous le thème : « le dynamisme de la diversité culturelle ; les valeurs de solidarité et de l’amitié ; les évolutions de la société tchadiennes ; la beauté du terroir et/ou du milieu naturel et la sauvegarde l’identité culturelle tchadienne ».

Un commentaire

  1. Mahamoud Mahamat Adoudou
    19 juin 2016 at 22 h 28 min Répondre

    J’exprime mes vives félicitations à tous ceux qui ont pris leurs plumes pour faire valoir leurs talents.Et du courage à ceux qui n’ont pas été couronné,soyez fier car vous avez essayé.

Laisser un commentaire