Selon l’OMS 30% de la population mondiale est privée d’eau potable à domicile

Selon l’OMS 30% de la population mondiale est privée d’eau potable à domicile

Quelque 2,1 milliards de personnes, soit 30% de la population mondiale, n’ont toujours pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable,  et 4,5 milliards, soit 60%, ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité, a-t-on appris jeudi d’un nouveau rapport commun de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF.

Le rapport intitulé  “Progrès en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène : mise à jour 2017 et évaluation des ODD” , qui présente la toute première évaluation mondiale des services d’alimentation en eau potable et d’assainissement, conclut qu’un trop grand nombre de personnes n’a toujours pas accès à ces services, en particulier dans les zones rurales.

Le rapport note qu’il existe des disparités notables en matière de services entre les zones urbaines et rurales. En milieu urbain, deux personnes sur trois ont accès à l’eau potable et trois sur cinq disposent des services d’assainissement gérés en toute sécurité. Sur les 161 millions ayant recours à des eaux de surface non traitées, 150 millions vivent en zone rurale.

Des inégalités persistent aussi pour les pays en situation de conflit ou traversant une période de troubles, où les enfants sont quatre fois moins susceptibles d’avoir accès à des services élémentaires d’approvisionnement en eau et deux fois moins enclins à bénéficier de services d’assainissement de base que les enfants vivant dans d’autres pays.

Afin de réduire les inégalités au niveau mondial, les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) appellent à mettre un terme à la défécation à l’air libre et à garantir l’accès universel aux services élémentaires d’ici à 2030.

Laisser un commentaire