Société : Trois malfrats fabricants  de tomate en poudre avec des briques cuites arrêtés

Société : Trois malfrats fabricants de tomate en poudre avec des briques cuites arrêtés

La Police nationale a présenté à la presse, ce jeudi 9 mars 2017, dans les locaux du Commissariat de Sécurité Publique n° 5 (CSP 5), trois présumés malfrats, dont une femme, qui fabriquent de la tomate en poudre avec des briques cuites, des tourteaux, de colorant et autres produits.

Le porte-parole de la Police nationale, commissaire Paul Manga, explique que ces malfrats fabriquent leurs produits à l’aide d’un moulin, acheté pour la cause et installé dans un coin caché au marché à Mil. D’après lui, la femme du groupe, dont l’un des malfrats est son époux,  se charge de vendre les produits dans les localités périphériques de N’Djaména, précisément à Douguia, Mani et d’autres localités du Lac.

«Il y a une semaine nos services ont été alertés, après les enquêtes nous avons pu mettre la main sur eux », rapporte Paul Manga. Le porte-parole de la Police confie que, la femme, Fatimé Djibrine, son mari, Saleh Adé, et leur chauffeur, Mahamat Daoud Haroun, seront mis à la disposition de la Justice pour répondre de leurs actes. Paul Manga appelle cependant, la population à être vigilante. Il demande aussi de dénoncer tout comportement suspect.

Les présumés malfrats ont reconnu leurs actes d’après le porte-parole de la Police nationale. Ils ont été présentés avec six sacs de leur tomate en poudre, leur moulin et autres produits servant à fabriquer leur marchandise.

 

Laisser un commentaire