Fais divers : du cannabis et autres stupéfiants, saisis par la police nationale

Fais divers : du cannabis et autres stupéfiants, saisis par la police nationale

C’est au commissariat de sûreté publique numéro 5 que le porte-parole de la police nationale Paul Manga a présenté ce matin de samedi 17 mars 2018, 3 présumés trafiquants des drogues.

Il y a quelques jours la police nationale a intercepté dans une de ses opérations de contrôle une importante quantité de drogues, composées de cannabis, des stupéfiants et des emballages servant à distribuer ces produits en petites quantités.

Ces produits prohibés distribués à N’Djamena dans les quartiers Sabangali, Dembé et Gardolé proviennent du Cameroun, informe Paul Manga.

Après avoir présenté les présumés trafiquants et leurs produits, le porte-parole de la police nationale a lancé un appel à l’endroit de la population sur les méfaits de ces drogues. « Ces substances causent vraiment de torts. Elles causent des torts à nos enfants, nos frères, nos amis et nos familles », a laissé entendre Paul Manga.

La plupart d’accidents de circulation dans la ville de N’Djamena sont provoqués par des personnes consommant de la drogue. Ajoute Paul Manga avant de déclarer que la collaboration doit s’imposer, car ceci n’est pas seulement le travail de la police nationale, mais plutôt un travail qui doit faire intervenir tout le monde.

Nour Arwadaymi

Laisser un commentaire