Tchad Talents 2015 : Des milliers de jeunes tentent leurs chances auprès des employeurs

Plusieurs milliers de demandeurs d’emploi ont été enregistrés par les différentes entreprises présentes  à cette grande messe des compétences et de l’emploi de l’année au Tchad.  Ceci, en moins de 48 heures.

Les rencontres entre les demandeurs d’emploi et les employeurs se poursuivent au Salon  des compétences et de l’emploi.  En moins de 48h, la société de téléphonie mobile Tigo, partenaire de ce forum a enregistré plus de 1 000 dossiers, confie un agent chargé du recrutement.  «  Nous avons à peu près mille et quelques dossiers dont plus de trois cents répondent aux attentes de l’entreprise », explique-t-il.

Pour les jeunes demandeurs d’emploi, les langues divergent. Certains pensent que  ce salon est une ouverture qui  leur permet de découvrir les employeurs. MEKILA Honorine communicatrice de formation s’explique : « j’ai essayé en vain de me trouver un emploi et voilà aujourd’hui je me retrouve devant plusieurs employeurs de ma formation. Franchement je suis contente de ce salon ». Même sentiment pour  MBAYAM  Hervé financier de formation, « vous savez que les banques, quand tu déposes ton dossier, il n’y a pas de suite mais aujourd’hui j’ai eu un entretien avec trois sociétés bancaires c’est à féliciter. Je suis vraiment ravi de ce salon. Si cela pouvait se tenir chaque un ou deux ans, ça serait formidable».

D’autres jeunes par contre regrettent l’absence de certaines ONGs. Pour NDJEKADOM Kodo diplômé en Droit, option Gestion des Catastrophes,  « je suis venu au salon pour participer et trouver des opportunités d’emploi, mais malheureusement les grandes ONGs telles que GIz, le HCR et autres organisations qui interviennent dans la gestion des catastrophes ne sont pas présentes ». Tout en appréciant l’organisation d’une manière générale de ce salon, il suggère la présence des organismes internationaux et autres  au cours de la 2ème édition.

Un commentaire

  1. Khadidja
    4 novembre 2015 at 15 h 39 min Répondre

    Et pour nous qui sommes à l’étranger, comment on fait pour trouver du travail?

Laisser un commentaire