Le président français François Hollande déclare qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle 2017

Le président français François Hollande déclare qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle 2017

Le président français François Hollande a déclaré jeudi soir qu’il ne serait pas candidat à sa propre succession à la présidentielle 2017, et que dans les mois à venir, son seul devoir est de “continuer à diriger le pays”.

Il est à noter que c’est pour la première fois qu’un président en exercice de la Ve République française renonce à briguer un second mandat.

“Je n’ai qu’un seul regret”, soit la déchéance de nationalité, qu’il avait proposé après les attentats de novembre 2015, a indiqué M. Hollande.  “Je pensais qu’elle pouvait nous unir alors qu’elle nous a divisé”, a-t-il noté.

Au cours de son mandat, les comptes publics sont assainis, la sécurité sociale est à l’équilibre, et la dette du pays a été préservée, a indiqué M. Hollande, ajoutant que “j’ai fait avancer les libertés”, a-t-il lancé, citant l’avancée sur le plan des inégalités hommes-femmes et le Mariage pour tous.

Le Premier ministre français Manuel Valls, qui a assuré à de nombreuses reprises être prêt à affronter la droite à la présidentielle, devrait donc concourir à la primaire de la gauche organisée fin janvier.

Un commentaire

  1. Avocksouma Djona
    2 décembre 2016 at 7 h 04 min Répondre

    Une attitude tres responsable. Quand on ne peut pas, ça ne signifie pas autre chose: on ne peut pas.

Laisser un commentaire