JME 2017 : «  Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants »

JME 2017 : « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants »

Aujourd’hui 05 octobre est célébrée la Journée mondiale des enseignants. À cette célébration, le Syndicat des Enseignants du Tchad (SET) a organisé une cérémonie commémorative ce matin au CEFOD.

Durant la rencontre placée sous le thème « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants », les enseignants ont recommandé au gouvernement, la dotation des établissements scolaires en fournitures et matériels didactiques ; l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités par rapport au malheureux événement du 08 août 2017 lors de l’audit des diplômes ayant fait des victimes, et la prise en charge des blessés. Le SET exige en outre, la mutation de certains responsables inamovibles à tous les niveaux du système éducatif ; la levée du gel des effets financiers des avancements et des reclassements avant janvier 2018 ; le paiement entre autres des titres de transport, des subsides des maîtres communautaires ; des primes des examens et concours, de recherches, des frais de vacation.

Il a été par ailleurs recommandé au bureau exécutif national du SET, l’organisation du congrès national et le renouvellement du bureau national.

Pour le secrétaire général régional du SET, Ngartoidé Blaise, le métier d’enseignant ne peut aujourd’hui satisfaire les attentes à caus des interférences d’ordre politique qui ont donné un coup dur à la liberté et à l’autonomisation de la profession.

« Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants », selon Ngartoidé Blaise est de remettre les affaires éducatives aux techniciens de l’éducation, seul gage pour atteindre la perfection et la qualité escomptée. Il souligne que, les enseignants sont les vecteurs de tout développement humain, économique et social. Le SG du SET déplore le fait que les enseignants accèdent à leur salaire ou paiement de leurs primes au prix de grève.

Ngartoidé Blaise rappelle au gouvernement de veiller à ce que les enseignants soient autonomisés, valorisés, honorés et respectés.

Laisser un commentaire