Sierra Leone: Le bilan s’alourdit à plus de 331 morts dans la coulée de boue dévastatrice

Sierra Leone: Le bilan s’alourdit à plus de 331 morts dans la coulée de boue dévastatrice

Au total 331 corps ont été transportés par les secouristes à la morgue après la coulée de boue dévastatrice survenue dans les faubourgs de Freetown. L’annonce a été faite jeudi 17 août 2017 par Sinneh Kamara, chef de la morgue de l’hôpital Connaught dans la capitale de la Sierra Leone.

Ce bilan intervient alors que le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a déclaré mardi dernier une période de sept jours de deuil dans tout le pays, avec effet immédiat. Le président a fait cette annonce par le biais de la chaîne de télévision nationale, la Sierra Leone Broadcasting Corporation.

Pour rappel, la Sierra Leone a été secouée lundi dernier par la catastrophe étant la plus grave provoquée par des pluies torrentielles que la ville n’ait jamais connues. Plus de 2.000 personnes ont d’ores et déjà perdu leur maison. Les fortes pluies ont provoqué un glissement de terrain qui a enseveli des centaines de personnes dans la ville de Regent, située en hauteur de Freetown, ville côtière de 1,2 million d’habitants.

Des corps ont été ensevelis sous les débris des maisons ou emportés par les eaux. Les dépouilles des victimes ont été transportées vers l’hôpital Connaught de Freetown, où des militaires ont empêché les familles venues identifier leurs proches d’accéder aux corps afin d’éviter des scènes de chaos.

Les vidéos publiées en ligne par des habitants montrent un torrent de boue jaunâtre se déverser dans les rues. Le niveau de l’eau était à hauteur de poitrine. Les opérations de secours se poursuivent dans la capitale et sa périphérie alors que le pays, l’un des moins avancés au monde, peine encore à se relever de l’épidémie d’Ebola de 2014, qui a fait plus de 4.000 morts.

“Notre nation a de nouveau été frappée par le chagrin. Beaucoup de nos compatriotes ont perdu la vie, beaucoup d’autres ont été gravement blessés et des biens équivalant à des milliards de Leones ont été détruits dans les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé des parties de notre ville”, a déploré le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma.

Avec Xinhua

Laisser un commentaire