RDC : plus de 200 morts suite au glissement de terrain près du Lac Albert dans le Nord-Est

RDC : plus de 200 morts suite au glissement de terrain près du Lac Albert dans le Nord-Est

Plus de 200 personnes ont été tuées dans le glissement de terrain survenu jeudi 17 août dans trois villages de la province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré le samedi 19 août 2017, Pacific Keta, vice-gouverneur de la province.

“Le bilan est en train de s’accroître sur terrain. Il y a au moins 50 maisons des familles englouties par la boue, et la moyenne fait entre 150 à 200 personnes que nous n’avons pas eu les moyens de sauvées et qui sont mortes”, avait annoncé le vice-gouverneur Keta, le vendredi 19 août.

“Nous sommes sur place pour se rendre compte de la situation de nos compatriotes touchés par les désastres du glissement de terrain dans les trois villages. Malheureusement, au moins 200 personnes d’environ 100 ménages ont perdu la vie”, a indiqué M. Keta.

En effet, depuis la nuit de jeudi, trois villages, dont Tara, Kakakpa et Dhatsi, ont été touchés par un très fort éboulement suite à une pluie qui s’est abattue sur la montagne surplombant les villages autour du Lac Albert. Les glissements de terrain sont souvent rapportés dans cette partie du pays suite au positionnement géographique de ces villages.

Pour les autorités provinciales de l’Ituri, il n’y a plus de possibilité de retrouver les survivants bloqués sous les décombres depuis la nuit de la catastrophe. Le vice-gouverneur a par ailleurs indiqué d’avoir ordonné l’arrêt des opérations de recherche des survivants.

“Les besoins sont actuellement énormes sur place, car il y a encore plusieurs bloqués sous la boue. Il faut une mobilisation nationale et internationale pour venir en aide à ces milliers des personnes dont, femmes et enfants sans abri et nourriture”, a souligné Pacific Keta.

 

avec Xinhua

Laisser un commentaire