Les Premières Dames d’Afrique engagent d’énormes réformes de leur organisation

Les Premières Dames d’Afrique engagent d’énormes réformes de leur organisation

Les Premières Dames d’Afrique regroupées au sein de l’OPDAS (Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA) se sont réunies le mardi 4 juillet 2017 dans la capitale éthiopienne, en marge de la 29e Assemblée Générale de l’Union Africaine. La 19e Assemblée Générale de cette organisation a été présidée par la Première Dame du Tchad, Mme Hinda Deby Itno. Le thème de la rencontre est “s’appuyer sur 15 ans d’engagement pour exploiter le dividende démographique de l’Afrique en faisant la promotion des besoins des adolescents et de leur accès à des services de santé adaptés aux jeunes”.

La Première dame du Tchad est intervenue sur deux dialogues qui sont :

1er dialogue “L’accès des adolescents à l’information et aux services en matière de santé sexuelle et reproductive est-il la responsabilité des dirigeants de la santé et de l’éducation ou bien des dirigeants familiaux et communautaires”

2e dialogue : ” quel est le rôle des premières Dames africaines dans la facilitation des investissements dans la santé des secteurs privés ? ”

Mme Deby et ses sœurs ont tablé sur des projets de réformes afin d’adapter les champs d’actions de l’organisation aux besoins des populations. Il est prévu lors de la 20e Assemblée générale, en janvier 2018 à Addis-Abeba de changer l’appellation de l’organisation des Premières Dames d’Afrique.

Laisser un commentaire