Le Gabon supprime les visas pour les pays de la CEMAC, du G20 et du Golfe

Le Gabon supprime les visas pour les pays de la CEMAC, du G20 et du Golfe

Dans un communiqué signé conjointement par le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, et son collègue de la Défense, Etienne Massard Makaga, le Gabon a décidé ce vendredi 20 octobre de supprimer le visa d’entrée dans son territoire pour les ressortissants des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), du G20 et du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Pour la CEMAC, la décision profite aux ressortissants du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, de la Guinée équatoriale et du Tchad. Les candidats au voyage vers le Gabon doivent cependant être détenteurs d’un passeport ordinaire biométrique, d’un passeport diplomatique ou de service.

“Le gouvernement informe le public de ce qu’un régime spécial dérogatoire est accordé aux ressortissants des pays du G20 et à ceux du Conseil de coopération du Golfe (CCG) désireux de se rendre au Gabon, terre d’accueil et d’investissement”, poursuit le texte.

Les Etats-Unis, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, le Brésil, la France, l’Afrique du Sud et d’autres pays figurent parmi les bénéficiaires de cette mesure.

Libreville explique qu’il s’agit de renforcer l’attractivité de la destination Gabon et d’attirer les investissements directs étrangers (IDE).

Le Gabon et la Guinée équatoriale étaient les deux seuls pays qui bloquaient la libre circulation dans la CEMAC. Elle est effective depuis plusieurs années entre le Cameroun, la Centrafrique, le Congo-Brazzaville et le Tchad. La décision du Gabon laisse la Guinée équatoriale seule à imposer un visa aux ressortissants de la CEMAC.

 

Avec Xinhua

Laisser un commentaire