Le FMI va apporter une assistance technique et financière au pays qui luttent contre Boko Haram

Le FMI va apporter une assistance technique et financière au pays qui luttent contre Boko Haram

Maurice Obstfeld, économiste principal du FMI, a laissé entendre lors d’un point de presse ce mardi 04 octobre que son institution était prête à venir en aide aux pays engagés dans la lutte contre la nébuleuse Boko Haram. M. Obstfeld s’exprimait en prélude aux Assemblées générales des institutions BM/FMI qui s’ouvrent aujourd’hui vendredi 07 octobre et prendront fin le 09 octobre. Cette aide technique et financière pourrait accompagner les politiques budgétaires, monétaires et fiscales.

Les Conseils des Gouverneurs du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) tiennent, tous les ans à l’automne, leurs Assemblées annuelles pour s’entretenir d’une large gamme de questions concernant la réduction de la pauvreté, le développement économique et les financements internationaux.

Pour M. Obstfeld la situation dans la région du lac Tchad est difficile, les pays du basin à l’instar du Cameroun, du Niger, du Nigeria et le Tchad, sont affectés par la baisse des recettes pétrolières. À cela s’ajoute le poids des réfugiés qu’accueillent ces pays, 2.5 millions de personnes déplacées à cause des conflits. « L’insécurité de plus en plus préoccupante a jeté le trouble sur l’économie de ces États », fait savoir Maurice Obstfeld.

C’est pourquoi le FMI entend « aider à la mise en place d’un cadre plus cohérent de politiques macro-économiques pour faire face à la persistance de la faiblesse des cours des produits de base et pour une meilleure intégration dans le commerce régional et international, tout en contribuant à la détermination des meilleurs investissements susceptibles de contribuer à la croissance ».

Laisser un commentaire