La France et l’Arabie Saoudite vont injecter 200 millions € dans des projets de développement au Sahel

La France et l’Arabie Saoudite vont injecter 200 millions € dans des projets de développement au Sahel

L’Agence Française de Développement (AFD) et le Fonds Saoudien de Développement (FSD) ont signé en début de semaine à Paris un mémorandum pour financer des projets de développement en Afrique.

Cette signature a eu lieu le mardi 10 avril 2018, en marge de la visite du Prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman en France.  Les deux institutions financeront à hauteur de 200 millions d’euros des projets de développement destinés à améliorer des infrastructures essentielles en Afrique. Plusieurs pays du Sahel vont bénéficier de cette aide. Les présidents des deux organisations, Ahmed Al Khateeb et Remy Rioux affirment que leurs institutions partagent « des buts communs » et vont « travailler ensemble à mieux répondre au besoin en développement au Sahel ».

Au lendemain de cette signature, lors d’une conférence de presse conjointe avec le prince héritier, le président français Emmanuel Macron a déclaré « l’Arabie Saoudite s’est non seulement engagé au côté de la France pour soutenir les pays du G5 sahel et le financement de leur force armée commune, mais a aussi annoncé doubler cet effort pour soutenir des initiatives en matière de développement dans le cadre de l’Alliance pour le Sahel.

En 2017, l’Arabie Saoudite avait promis une aide de 100millions d’euro à la force G5 Sahel pour la lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire