“La corruption coûte environ 150 milliards $ par an au continent africain”

“La corruption coûte environ 150 milliards $ par an au continent africain”

La corruption coûte environ 150 milliards de dollars par an au continent africain, a déclaré récemment à Cotonou, l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin, Lucy Tamlyn.

S’exprimant mardi soir à l’ouverture de l’atelier de formation du Millennium Challenge Corporation sur la lutte contre la fraude et la corruption, à Cotonou, la représentante américaine au Bénin a estimé que la corruption est un grave fléau qui freine le développement du continent.

“La corruption entraîne non seulement des pertes évaluées à plusieurs milliards de dollars en deniers publics dilapidés ou volés, mais décourage l’investissement de capitaux sur le continent, empêche la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes, ce qui aurait pour le moins amélioré le sort de milliers de familles et de collectivités”, a-t-elle déploré.

En citant Thomas Shannon, sous-Secrétaire d’État américain chargé des affaires politiques, Mme Tamlyn, a déclaré : Nous voyons les effets corrosifs de la corruption comme fondamentalement préjudiciables au succès futur des sociétés africaines. Les pots-de-vin et la corruption de faible niveau aggravent la pauvreté et les inégalités et nuisent à la confiance des citoyens dans le gouvernement. La corruption – en particulier de haut niveau – décourage l’investissement étranger, favorise l’instabilité et diminue la capacité des forces de sécurité et d’autres institutions à fournir des services de base”.

Laisser un commentaire