La Chine et l’Afrique renforcent leur coopération en matière de santé

La Chine et l’Afrique renforcent leur coopération en matière de santé

La Chine et les pays africains ont organisé lundi à Pretoria une conférence ministérielle avec pour objectif d’intensifier la coopération Chine-Afrique en matière de santé.

La vice-Premier ministre chinoise, Liu Yandong, le ministre de la Santé nationale et de la Commission de planification nationale, Li Bin, et les ministres de la Santé de 31 pays africains, ont assisté à cette conférence dont le thème était “Coopération Chine-Afrique en matière de santé, des engagements aux actes”.

S’adressant à cette Conférence ministérielle Chine-Afrique sur la coopération en matière de santé, la vice-Premier ministre chinoise a souligné la coopération entre les deux blocs dans ce domaine comme un exemple de la communauté Chine-Afrique pour un avenir partagé.

Un grand nombre d’histoires de coopération en matière de santé ont marqué l’histoire des relations amicales entre la Chine et l’Afrique, a indiqué Mme Liu.

Le sommet du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) à Johannesburg, en décembre 2015, a cité la coopération en matière de santé comme l’un des 10 plans de coopération Chine-Afrique, portant la coopération sino-africaine en matière de santé à un niveau supérieur, a-t-elle observé.

Depuis, la Chine et l’Afrique travaillent ensemble pour donner suite aux conclusions de ce sommet et réaliser de nouveaux progrès en matière de coopération de santé, a ajouté Mme Liu.

La Chine espère que cette conférence renforcera les effort pour poursuivre la mise en œuvre du sommet du FOCAC afin d’amener à l’avenir une coopération encore plus étendue pour la coopération Chine-Afrique en matière de santé, a indiqué Mme Liu.

La Chine a accéléré la consolidation de son propre secteur de la santé tout en participant activement à la gouvernance mondiale en matière de santé, a souligné la vice-Premier ministre chinoise.

La Chine se tient prête à travailler avec tous les autres pays, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales pour répondre aux défis de santé mondiaux, et d’aider par la coopération Sud-Sud à l’édification des secteurs de santé dans les pays en développement, a-t-elle dit.

La coopération renforcée entre la Chine et l’Afrique en matière de santé bénéficiera non seulement aux 2,4 milliards d’habitants de la Chine et de l’Afrique, mais elle contribuera également à améliorer la santé et le bien-être de toute l’humanité, a-t-elle dit.

Elle a appelé à une intensification des efforts pour renforcer l’accessibilité des services de santé en Afrique, les systèmes de prévention et de contrôle en matière de santé publique et la construction de capacité en Afrique, ainsi que les aides pour répondre aux besoins des jeunes et des femmes, et les échanges entre les peuples en matière de santé, afin d’accroître les bénéfices de la coopération Chine-Afrique.

Plus de 200 participants, dont le directeur exécutif du Programme conjoint des Nations unies contre le VIH et le sida (ONUSIDA), Michel Sidibe, ont assisté à cette conférence, à laquelle la directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, a également participé par un message vidéo.

Les représentants de différentes parties ont salué les succès de la Chine dans le secteur de la santé ainsi que le soutien de la Chine aux pays africains.

Ils ont également exprimé l’espoir que l’intensification de la coopération avec la Chine aiderait l’Afrique à réaliser les Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030, adopté par les dirigeants internationaux en 2015.

Lors de cette conférence, la Chine a signé un accord pour la coopération en matière de santé maternelle et infantile avec le Malawi, un accord pour la coopération hospitalière avec le Congo, le Ghana, la Mauritanie, la Zambie, le Niger et le Tchad, enfin un accord pour un programme de chirurgie contre la cataracte avec des pays d’Afrique dont la Sierra Leone.

Laisser un commentaire