Kenya : le leader de l’opposition Raila Odinga laisse tomber la présidentielle

Kenya : le leader de l’opposition Raila Odinga laisse tomber la présidentielle

Le leader de l’opposition kenyane, Raila Odinga, a annoncé mardi qu’il ne participerait pas à l’élection présidentielle qui serait réorganisée le 26 octobre.

S’adressant à une conférence de presse à Nairobi, M. Odinga a déclaré que son colistier Kalonzo Musyoka ne participerait non plus à la réorganiastion de l’élection, invoquant des illégalités à la Commission indépendante électorale et de frontière (IEBC) dans ses opérations et l’échec de la commission de remplacer des responsables accusés d’avoir truqué les résultats des élections générales du 8 août dernier.

M. Odinga, accompagné des dirigeants et parlementaires de la National Super Alliance (NASA, principale coalition de l’opposition), a déclaré que sa décision de se retirer de la course présidentielle était conforme à la Constitution.

“Nous nous sommes retirés des élections présidentielles prévues pour le 26 octobre, car le processus est défectueux”, a déclaré M. Odinga, ajoutant que l’IEBC n’a pas entrepris les réformes drastiques nécessaires pour faciliter la réorgansation des élections libres et équitables.

La Cour suprême kenyane avait annulé en début-septembre les résultats de l’élection présidentielle organisée le 8 août dernier, gagnée par le président sortant Uhuru Kenyatta. L’IEBC a ensuite annoncé la réorganisation de l’élection présidentielle le 26 octobre prochain.

Laisser un commentaire