Des start-ups écologiques africaines remportent un prix international pour la transformation de la vie quotidienne

Des start-ups écologiques africaines remportent un prix international pour la transformation de la vie quotidienne

Trois start-ups de la région d’Afrique de l’Est dédiées à la recherche pour l’environnement ont remporté lundi un prix international pour avoir entrepris des projets transformant les conditions de vie des gens directement sur le terrain.

L’organisation caritative britannique Ashden, qui récompense les projets révolutionnaires en matière d’énergie verte, a déclaré que les trois start-ups d’Afrique de l’Est avaient remporté les Ashden Awards 2017 pour leur avancée dans le développement à faibles émissions carboniques.

“Du développement de pompes d’irrigation à l’énergie solaire à la promotion de bâtiments à faible consommation carbonique, en passant par l’installation de systèmes d’énergie solaire puissants dans les domiciles, ces trois entreprises ont été reconnues comme des leaders dans leur domaine à l’échelle régionale”, indique cette organisation caritative.

Ces trois start-ups écologiques comprennent Futurepump, efficaces et portables aux petits exploitants agricoles kenyans ; Haileybury Youth Trust, une organisation caritative qui forme les jeunes Ougandais à la construction de logements au moyen de terre compacte ; et Mobisol, qui vend des systèmes d’énergie solaire aux consommateurs.

Futurepump a été saluée pour sa contribution pionnière dans une technologie d’irrigation qui permet aux petits exploitants agricoles de réduire leur emprunte en émissions carboniques et en consommation d’eau, tout en augmentant leurs revenus.

Les membres du jury d’Ashden ont vanté cette technologie d’irrigation à l’énergie solaire en la qualifiant de nouvelle donne pour la production alimentaire résistante au climat dans la région.

“La technologie pionnière de Futurepump en matière d’irrigation alimentée par l’énergie solaire aide les petits exploitants agricoles à irriguer davantage de terrains et à mettre en place des récoltes durables toute l’année, augmentant simultanément leur productivité et leur revenu”, ont-ils commenté.

L’utilisation de systèmes d’irrigation alimentés au diesel non seulement est coûteuse pour les petits exploitants agricoles mais aussi aggrave la crise de la pollution de l’air et de l’eau, ont-ils estimé.

La compagnie Haileybury Youth Trust, basée en Ouganda, a offert des emplois aux jeunes locaux impliqués dans la fabrication de bâtiments constitués d’une imbrication de blocs de terre compactée, une technologie alternative pour remplacer les briques, écologiquement nuisibles.

Les juges ont observé que cette technologie de construction avait permis de réduire la déforestation et les émissions carboniques tout en générant un impact positif sur la santé et les communautés locales.

Mobisol, entreprise lauréate du prix spécial du jury d’Ashden, a installé 80.000 systèmes énergétiques de domicile utilisant l’énergie solaire, bénéficiant ainsi à 400.000 personnes en Afrique de l’Est.

Cette technologie solaire permet aux consommateurs d’alimenter leurs appareils électroménagers, tels que réfrigérateurs, téléviseurs et téléphones portables à un prix abordable.

Thomas Duveau, Directeur stratégique à Mobisol, a observé que les solutions utilisant l’énergie solaire, produites sur mesure pour les ménages et les petites entreprises, permettront de combler le déficit énorme de la région en matière d’accès à l’énergie, tout en confortant la croissance économique.

Laisser un commentaire