Cinq hauts commandants de Boko Haram tués par les forces gouvernementales du Nigeria

Cinq hauts commandants de Boko Haram tués par les forces gouvernementales du Nigeria

L’armée nigériane a déclaré ce jeudi 31 août 2017 que, les forces gouvernementales avaient tué cinq hauts commandants du groupe terroriste Boko Haram, alors que les troupes intensifiaient leurs efforts pour éliminer le reste du groupe dans le nord-est du pays.

Le porte-parole de l’armée nigériane, Sani Usman, a indiqué dans un communiqué qu’un “grand nombre” de combattants de Boko Haram et leurs commandants avaient été neutralisés dans les bombardements d’artillerie et les frappes aériennees menés par les forces gouvernementales.
Ces opérations, lancées sur des renseignements crédibles, ont pris pour cibles les cachettes de Boko Haram, selon le porte-parole de l’armée.

“L’armée nigériane poursuivrait son attaque concertée sur les sites signalés des terroristes de Boko Haram jusqu’à ce qu’ils soient éliminés”, a ajouté le porte-parole.
Boko Haram est à l’origine de plus de 20.000 morts et de 2,3 millions de déplacés au Nigeria depuis le début de son insurrection en 2009.

Laisser un commentaire