BEAC : le nouveau gouverneur Abbas Mahamat Tolli face à de multiples réformes

BEAC : le nouveau gouverneur Abbas Mahamat Tolli face à de multiples réformes

La cérémonie d’installation officielle du gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a eu lieu le vendredi 31 mars 2017  à  Yaoundé  au Cameroun. En fonction depuis février 2017,  Abbas Mahamat Tolli et ses collaborateurs  sont appelés  à s’investir  afin de  relever les nombreux défis  en vue  d’accélérer les réformes économique et financière envisagées par les chefs d’Etats de la zone Cemac.

La Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) connait depuis plus de deux ans des turbulences susceptibles de ralentir son émergence. Dans ce climat marqué par la détérioration  de la situation économique et financière « Abbas Mahamat Tolli est  l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, au regard de son profil et de son parcours professionnel bien riche » a martelé Calixte Nganongo, président en exercice du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale. Celui-ci indique qu’une transformation profonde de la Cemac va permettre  de renforcer la résilience et la stabilité à moyen et à longs terme. Au nombre des objectifs à atteindre par la nouvelle équipe dirigeante de la Beac figure en bonne place, l’accélération de la modernisation notamment le statut de la Banque centrale et  la finalisation de la politique monétaire afin de hisser l’institution au niveau des meilleurs standards.

Allamine Ousmane Meye, ministre camerounais des Finances salue le nouveau gouvernement de la Beac et l’encourage à suivre la feuille de route donnée par les chefs d’État. « Le choix de la Cemac est celui d’une forte intégration qui se construit et qui a des vertus impliquant une forte politique monétaire de la Beac. Nos chefs d’État ont choisi en plus de l’intégration économique, l’intégration monétaire qui est un des leviers principaux de l’épanouissement des populations de la Cemac à travers une communauté dynamique afin de promouvoir la libre circulation des personnes et des biens. Les défis sont nombreux certes, mais une feuille de route a été donnée par les chefs d’État. Elle a été déclinée en 21 résolutions et elle constituera le sentier que vous aurez à suivre. »

Une foule immense composée de plusieurs autorités camerounaises, des délégations venues du Congo, du Gabon, de la République Centrafricaine, de la Guinée équatoriale ainsi que les représentants des institutions monétaires internationales et de plusieurs autres corps diplomatiques ont rehaussé de leur présence cet événement.

Le Tchadien Abbas Mahamat Tolli a été nommé lors de la 27e session extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Cemac tenue à Malabo le 30 juillet 2016,  suivant le principe de rotation par ordre alphabétique  des États membres institué en 2010. Le vice-gouverneur de la Beac est le Camerounais Dieudonné Evou Mekou.

2 Commentaires

  1. prosper
    4 avril 2017 at 14 h 01 min Répondre

    Commentaire bravo pour l’afrique et le tchad en particulier

Laisser un commentaire